BLACK FRIDAY ⚡ 2 achetés = le 3ème OFFERT

Comment passer au zéro plastique ?

Ces dernières décennies, la production de matières plastiques a fortement augmentée générant plusieurs tonnes de déchets chaque année. Peu cher et solide, cette matière dérivée du pétrole est omniprésente dans notre quotidien. Comment passer au zéro plastique et ainsi limiter son empreinte écologique ? Nous vous donnons quelques pistes.

Comment passer au zéro plastique ?

Le plastique, un fléau environnemental

En 1950, c’était 1,5 million de tonnes de plastique qui étaient produits. En 2015, la production annuelle est passée à 322 millions de tonnes, une croissance qui ne cesse de se poursuivre chaque année.


Aujourd’hui, 50 % du plastique produit est utilisé pour fabriquer des objets à usage unique, c’est à dire des objets destinés à être jetés à la poubelle après seulement une utilisation. Cela représente beaucoup d’énergie et de ressources utilisées pour un temps d’utilisation très limité. Une fois jetés, ces plastiques usagés mettront des années à se dégrader et laisseront derrière eux des micro-plastiques (de minuscules bouts de plastique impossibles à ramasser).


Un partie du plastique est recyclé, mais la majorité est rejetée dans les sols et les océans. L’impact sur les écosystèmes marins, l’environnement mais aussi sur l'homme est considérable.


En plus de contribuer fortement à la pollution des terres et à la quantité de déchets marins, le plastique nécessite une quantité d’énergie très conséquente pour être extrait, transformé puis transporté, ce qui représente un gaspillage de ressources important.


Vous l’aurez donc compris, si vous souhaitez faire un geste pour l’environnement, le plastique est à limiter un maximum de votre quotidien.

Démarche zéro-déchet : comment limiter le plastique ?

Si vous souhaitez réduire vos déchets, et plus particulièrement vos déchets plastiques, suivez la règle des 5R :

  • Refusez les objets à usage unique et utiliser des accessoires réutilisables (couverts, gobelets, barquettes, sacs, pailles, etc.) ;
  • Réduisez vos déchets (privilégiez les produits sans emballages et le vrac, n’utilisez pas d’objets à usage unique, etc.) ;
  • Réutilisez ;
  • Recyclez ;
  • Compostez (le cinquième R, venant du verbe “Rot” en anglais).

Vous avez besoin de quelques alternatives et idées concrètes pour réduire vos déchets plastiques ? C’est parti !

Dans la salle de bain

L’hygiène est un aspect de notre vie qui peut générer une grande quantité de déchets, en particulier des déchets en plastique. Comment réduire considérablement votre consommation de plastique dans la salle de bain et passer au “zero waste” ? On vous donne quelques exemples.

Passer aux produits solides

Les contenants des produits cosmétiques classiques sont majoritairement constitués de plastique et ne sont pas toujours recyclables. Afin de réduire drastiquement votre production de déchets dans la salle de bain, passez aux cosmétiques solides !


Savon, shampoing, déodorant et même dentifrice : tous ces produits sont aujourd’hui très facilement trouvables sous forme solides. En plus d’être plus écologiques, ils sont :

  • plus économiques, puisqu’un shampoing solide de 100 g vous permettra de faire environ 50 shampoings ;
  • composés, en général, d’ingrédients plus naturels ;
  • nomades et compacts, et donc très pratiques à emmener en voyage;
  • zéro déchet, puisqu’ils sont souvent vendus sans emballage ou dans des packagings pouvant être recyclés.

Eviter les accessoires en plastique

Une grande partie de nos accessoires liés à l’hygiène sont en plastique.


En moyenne, nous sommes censés changer de brosse à dents tous les 3 mois afin de limiter le développement des bactéries. Après un rapide calcul, ce sont donc 4 brosses à dents que nous devons jeter à la poubelle tous les ans. Si nous les choisissons en plastique, nos brosses à dents finiront en déchet non recyclable qu’il serait pourtant très facile d’éviter. En effet, aujourd’hui, de plus en plus d’alternatives écologiques sont disponibles sur le marché. Pensez à adopter aux brosses à dents en bambou et en poils naturels par exemple, qui sont compostables et biodégradables.


Voici quelques alternatives supplémentaires pour éviter le plastique dans votre salle de bain :


  • Remplacez vos cotons tiges par un oriculi en bois.
  • Remplacez vos rasoirs jetables par un rasoir de sûreté.
  • Utilisez une brosse à cheveux et un peigne en bois.

Ces quelques alternatives durables vous permettront de fortement limiter vos déchets plastiques liés à l’hygiène. Attention cependant à ne pas gaspiller : si vous possédez déjà ces accessoires en plastique, veillez à les user jusqu’à leur fin de vie et à ne pas les jeter aveuglément pour les remplacer tout de suite par un objet plus écolo. Commencer une transition écologique, c’est aussi veiller à ne pas faire de gachi !


Vérifier la composition des produits cosmétiques

Saviez-vous que de nombreux produits cosmétiques industriels contiennent du plastique ou des dérivés de pétrole ? Afin de les éviter, tournez-vous vers produits artisanaux, naturels et biologiques. Vous ferez du bien à la planète, mais aussi à votre santé. Le site La Vérité sur les Cosmétiques propose une fonction gratuite de recherche de composants, n’hésitez pas à y jeter un oeil et à analyser les compositions des produits douteux.


Nous vous conseillons également de faire de même pour les produits ménagers.

Dans la cuisine

Comme dans la salle de bain, le plastique est omniprésent dans nos cuisines. Que ce soit pour conserver nos denrées alimentaires ou dans les accessoires, il peut être difficile à éviter. Retrouver nos quelques conseils pour réduire le plastique dans votre cuisine.

Conserver ses aliments de manière éco responsable

Le plastique, aussi pratique et peu cher soit-il, n’est pas recommandé pour du contact alimentaire. Préférez donc des contenants en verre et en inox pour conserver et transporter vos aliments.


Le film étirable en plastique, les sachets de congélation et le cellophane, on oublie ! Une fois vos rouleaux terminés, faites l’acquisition de Bee Wraps. Cet emballage alimentaire écologique vous aidera à conserver et transporter vos aliments de manière éco responsable .


Le Bee Wrap, qu’est-ce que c’est ?  Il s’agit tout simplement d’un tissu enduit de cire d’abeilles. Vous pouvez l’utiliser pour envelopper vos denrées alimentaires ou pour recouvrir vos contenants.


Grâce à la cire d’abeille, le Bee Wrap est thermoformable et capable d’épouser parfaitement n’importe quelle forme. Réutilisable et très facile d’entretien, il deviendra votre meilleur allié pour conserver vos produits alimentaires à la maison ou même pendant vos pique-niques !


Faire ses courses en mode zéro déchet

Diminuer sa consommation de plastique, ça commence pendant les courses ! En consommant une majorité de produits bruts, vous ferez du bien à votre corps mais vous éviterez aussi les emballages superflus. De nos jours, de nombreux produits sont disponibles en vrac. Pensez à emmener des petits pochons et sacs en tissu avec vous pour les transporter au lieu de demander un sac plastique. En achetant vos fruits et légumes au marché, vous serez assuré de consommer des produits de qualité et sans emballage.


Si certains produits ne sont pas disponibles sans packaging, privilégiez les emballages comme le verre ou le métal que vous pourrez mettre au recyclage.

Arrêter d'acheter des bouteilles d’eau en plastique

Enfin, les bouteilles d’eau en plastique sont des déchets qu’il est très facile d'éviter. En France, nous avons la chance d’avoir accès à de l’eau potable partout, l’eau étant extrêmement réglementée dans notre pays. En plus d’être très économique, l’eau du robinet est tout à fait adaptée à une consommation quotidienne.


Si le goût de l’eau du robinet vous dérange, il suffit de laisser le chlore dégazer en plaçant l’eau dans une carafe et en la laissant reposer à température ambiante ou au réfrigérateur. Après quelques heures, l’eau sera parfaitement inodore et sans aucun goût désagréable.


Lors de vos déplacements, transportez une gourde réutilisable en inox partout avec vous afin de ne pas avoir à acheter de bouteille en plastique.


Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à éliminer le plastique de votre quotidien


Et vous, quels sont les gestes et changements que vous avez mis en place pour limiter votre consommation de plastique ?