🚀 Livraison Gratuite & Rapide en 72h ⚡

Comment être zéro déchet, même en vacances ?

Pendant les vacances, nos habitudes du quotidien sont chamboulées et la facilité l’emporte bien souvent sur un mode de vie responsable. Si vous êtes dans une démarche écologique et que vous souhaitez continuer vos efforts autant que faire se peut sans gâcher votre séjour, suivez nos gestes et réflexes faciles à mettre en place pour passer des vacances (presque) zéro déchet.

Comment être zéro déchet, même en vacances ?

Les vacances : une gestion des déchets plus compliquée


Lorsque nous sommes en vacances, notre production de déchets et notre empreinte carbone a tendance à augmenter. Transports, échantillons dans les hôtels, utilisation d’objets jetables, sorties au restaurant, achat de souvenirs “made in China”, etc. Les vacances sont souvent synonyme de lâcher prise, et nous avons vite tendance à abandonner toutes les bonnes habitudes que nous pratiquons au quotidien dans nos foyers.


Mais si on vous disait qu’être écolo même en vacances, ce n’est pas si compliqué que ça ? Pour vos prochaines vacances, c’est objectif réduction des déchets ! On vous donne tous nos conseils pour y parvenir.


11 gestes à adopter pour des vacances zéro déchet


  1. Objectif zéro gaspillage 

Avant les vacances, veillez à consommer les produits périssables qu’il reste dans votre cuisine. Si ce n’est pas possible et si les dates de péremption sont proches, vous pouvez les donner aux voisins ou à de la famille par exemple. Cela permet de lutter contre le gaspillage alimentaire.


Pour en savoir plus sur comment conserver vos aliments de manière éco responsable, n’hésitez pas à consulter notre article dédié


  1. On évite d’aller trop loin

Il n’est pas nécessaire de faire 12 heures d’avion pour être dépaysé. Si vous êtes relativement flexible sur la destination, pensez à ne pas vous rendre trop loin de chez vous afin de limiter la pollution liée aux transports. La France est un pays très riche en paysages et en culture, pourquoi s’en priver ? Privilégiez le train à l’avion, et vous pouvez aussi considérer des modes de déplacements alternatifs et zéro pollution, comme par exemple le vélo.


  1. On refuse le superflu, et on s’équipe !

Comme dans la vie de tous les jours, il est important de refuser les objets jetables et à usage unique comme par exemple les pailles et les couverts en plastique. Ce sont de petits gestes qui, mis bout à bout, font une grande différence. Pensez donc à emporter avec vous un petit set de couverts portables en bambou, en verre ou en inox, et même une paille lavable si vous le souhaitez. 


Si vous passez quelques nuits à l’hôtel, n’utilisez pas les mini flacons de shampoings et de gels douche mis à disposition. Moins ils seront utilisés, moins l’hôtel en proposera !


  1. On se constitue une trousse de toilette zéro déchet

Pour rester dans le thème des produits cosmétiques, privilégiez-les sous forme solide et/ou vendus dans des packagings rechargeables. En plus d’être plus écolo, ils sont parfaitement adaptés à un mode de vie nomade car ils ne prennent pas de place, ne risquent pas de couler dans votre valise, et ils durent longtemps. Déodorant, dentifrice, savon, shampoing, etc. Faites le plein avant de partir !


Certains produits comme l’huile de coco et le savon de Marseille sont multi-usages et donc idéal à emporter en voyage. En effet, ce dernier peut à lui tout seul vous servir de shampoing, de gel douche, de dentifrice et même être utilisé en tant que lessive à la main si vous n’avez pas accès à une machine à laver.


Si vous souhaitez apporter des produits cosmétiques liquides avec vous, n’achetez pas leur équivalent en format travel size. Ces petits produits génèrent encore plus d’emballages et sont bien souvent non rechargeables, en plus d’être vendus à des prix exorbitants. A la place, transvasez vos produits vous-même dans des petits flacons et contenants pour une réutilisation infinie !


  1. On n’oublie pas la gourde !

Les bouteilles en plastique, c’est terminé ! En plus d’être hors de prix, elles sont responsables d’une grande partie de la production de déchets plastiques mondiale. Pour éviter d’être contraint à en acheter, adoptez une gourde (en inox de préférence, qui est sans danger pour la santé, recyclable, robuste et léger).


Si vous prenez l’avion, vous pouvez l’emporter vide et la remplir ensuite après avoir passé la sécurité. Où que vous soyez, vous n’aurez aucun mal à trouver de l’eau potable à disposition gratuitement pour la recharger.


  1. On passe au tout numérique

Que vous vous déplaciez en bus, en train ou en avion, la plupart des compagnies acceptent les billets numériques. Il suffit de les télécharger sur votre téléphone ou de montrer directement votre mail de réservation, et le tour est joué ! Ne pas les imprimer évitera de produire des déchets papiers et de gaspiller les ressources naturelles.


De la même façon, pendant vos visites, n’utilisez pas de plans en papier mais affichez-les directement sur votre smartphone. De nombreuses applications sont aujourd’hui proposées par les villes, lieux touristiques et parcs d’attraction pour avoir accès à toutes les informations nécessaires depuis votre téléphone. Vous pourrez également vous en servir pour consulter les horaires des transports en communs par exemple.


Enfin, faire l’acquisition d’une liseuse est une idée parfaite pour les vacances : vous n’aurez plus besoin d’alourdir vos valises en emportant des livres, et vous limiterez vos déchets.


  1. On choisit des établissements écologiques

Que ce soit en matière de logements ou de restaurants, certains établissements sont meilleurs élèves que d’autres niveau écologie. Avant de choisir, pensez à vous renseigner et à vous diriger vers des établissements un minimum engagés


Vous pouvez par exemple privilégier les restaurants qui utilisent en majorité des produits locaux et de saison, et qui sont adeptes du fait-maison. 


En ce qui concerne les hôtels, tournez-vous vers des lieux qui ne donnent pas d’échantillons de produits, qui pratiquent le tri sélectif, qui font en sorte de réduire leurs déchets et qui limitent le lavage du linge de lit et des serviettes au strict nécessaire.


  1. On se protège du soleil sans mettre la nature en danger

En particulier en été, il est indispensable de protéger votre peau du soleil. Malheureusement, il n’existe pas encore de crème solaire efficace qui respecte les fonds marins à 100 % sur le marché. Le mieux est donc de rester à l’ombre et de vous couvrir un maximum, et lorsque ce n’est pas possible, appliquez une protection solaire naturelle et biodégradable ne contenant pas de substances controversées.


  1. On maintient ses bonnes habitudes de consommation

Si, au quotidien, vous avez pour habitude de consommer des produits alimentaires bruts et pas trop emballés, ne relâchez pas vos efforts pendant les vacances et continuez à réduire vos déchets. Allez chercher vos fruits et légumes au marché du coin, et au supermarché, privilégiez les emballages en verre et le vrac. En prenant toujours un sac en tissu réutilisable sur vous, bien évidemment !


Si vous êtes en location et que vous devez nettoyer votre logement de vacances avant de partir, faites les bons gestes et privilégiez l’utilisation de produits d’entretien naturels comme le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude.


Et bien entendu, continuez à recycler en vous informant sur les pratiques de tri sélectif de la région et ses techniques de traitement des déchets. Jetez vos déchets organiques et épluchures dans un composteur afin de les transformer en engrais, si possible.


  1. On adopte le Bee Wrap, un emballage alimentaire écologique

En vacances, on a tendance à manger à l’extérieur beaucoup plus souvent. Pique-niques, déjeuners sur le pouce, sorties au restaurants, etc. Pourquoi se priver ? Mais ces activités sont souvent synonyme de production de déchets, qu’il est pourtant très facile de limiter avec quelques gestes et réflexes simples.


Pour pouvoir transporter vos restes ou vos repas de façon efficace et écologique, pensez à emporter dans vos sac à dos des petites boîtes en inox (beaucoup plus léger que le verre) et de la vaisselle réutilisable en inox ou en bambou (assiettes, couverts, etc). Et pour envelopper directement vos aliments, utilisez des Bee Wraps !


Nos Bee Wraps My Little Bee sont des emballages alimentaires écologiques et zéro déchets, puisqu’ils sont lavables, réutilisables, biodégradables, recyclables et compostables. Ces petits carrés de tissu enduits de cire d’abeilles remplacent à merveille le cellophane et le papier aluminium pour conserver et transporter les aliments. Thermoformable, le Bee Wrap s'adapte à toutes les formes et permet de recouvrir tous types de contenants et même d’envelopper directement les fruits et légumes et la plupart des denrées alimentaires.


Le Bee Wrap est réutilisable des centaines de fois et très facile à laver et à entretenir . Si vous souhaitez en savoir plus sur cet emballage alimentaire écologique, n’hésitez pas à consulter notre guide complet du Bee Wrap 


Convaincu ? Adoptez votre Bee Wrap en cliquant ici.


  1. On choisit bien ses souvenirs

C’est une étapes incontournable pendant les vacances : l’achat des souvenirs. Si vous ne souhaitez pas trop encombrer votre intérieur et celui de vos proches, privilégiez les souvenirs qui ont une utilité ou qui se mangent. De plus, pensez à soutenir l’artisanat de la région en achetant des produits ou objets locaux, et surtout, fuyez le “made in China”. 


Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à passer des vacances “zéro waste”. Ces quelques gestes simples vous permettront de produire moins de déchets et de limiter votre empreinte écologique.


Et vous, quels sont vos réflexes zéro déchet pendant les vacances ?